Les unités de production, de traitement, de transformation, d’emballage, de conditionnement d’entreposage et de l’étiquetage de tout produit alimentaire en vue de sa mise sur le marché, sont dans l’obligation d’obtenir au préalable l’autorisation sanitaire délivrée par l’ONSSA, a rappelé lundi l’Office de sécurité alimentaire.

L’ONSSA appelle, dans un communiqué, les unités qui ne sont pas autorisées sur le plan sanitaire, à régulariser leur situation avant de poursuivre leurs activités et les invite à prendre attache avec les services provinciaux de l’Office afin de déposer leur demande d’autorisation sanitaire.

Les unités qui ne disposent pas de l’autorisation sanitaire de l’ONSSA sont considérées non conformes à la réglementation en vigueur, ajoute l’ONSSA.
À ce jour, 9677 entreprises et établissements œuvrant dans le secteur de l’industrie agroalimentaire au niveau national, sont autorisés et régulièrement contrôlés sur le plan sanitaire par l’ONSSA.

Hits: 0

© Copyright LaPresse